Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant


La seule évocation de son nom crée une excitation chez ses fans et les amoureux de la bonne musique. Burna Boy ne laisse personne indifférent. Si sa personnalité et son talent séduisent et font plus que jamais de lui un "Géant" de la musique nigériane et africaine, son parcours pour beaucoup reste encore peu connu. A un peu plus d'un mois de son arrivée au Cameroun, nous nous sommes penchés sur les débuts, la carrière et l'identité musicale de celui que l'on surnomme le maître de l'afrofusion.

Avant même l'annonce de sa venue en décembre prochain, la rumeur Burna Boy au Cameroun avait mis le public camerounais dans tous ses états. Grâce à Orange Cameroun le rêve de nombreux camerounais de voir Burna bête de scène prester sur la scène camerounaise deviendra réalité. L'excitation autour de sa venue prochaine n'est rien d'autre que la preuve de ce que le natif de Port Harcourt plus qu'un phénomène est aujourd'hui une valeur sûre de la musique nigériane et africaine. Mais qui est véritablement Burna Boy ? Quel est le parcours de celui qui finalement semble être destiné à régner sur la scène musicale africaine et à conquérir le monde ?


Burna Boy ou Damini Ebunoluwa Ogulu de son vrai nom voit le jour le 2 juillet 1991 à Port Harcourt. Tout petit Damini baigne dans un environnement familial où la musique occupe une grande place et au sein duquel il puisera quelques années plus tard sa force et son inspiration. Entre son père fan de musique, son grand-père Benson Idonije animateur radio et surtout premier manager de la légende Fela et sa mère Bose Ogulu traductrice et professeur de musique, Damini se familiarise très vite avec ce qui se faisait de mieux à l'époque en matière de musique et apprend très à jouer de l'instrument. C’est en 2011 qu'il se lance pleinement dans une carrière musicale avec des mixtapes telles que « Burn Identity ». Mais c'est en 2013 qu'il met sur le marché son tout premier album intitulé "L.I.F.E (Leaving an Impact For Eternity)" dans lequel on retrouve des titres tels "Like to Party" et des collaborations avec des artistes tels que Timaya, 2Face et autres Olamidé. L.I.F.E connaîtra un véritable succès au Nigeria, se vendant à pas moins de 40.000 exemplaires rien que le premier jour. Le Nigeria découvre alors un artiste de talent à la personnalité bien affirmée, travailleur et surtout ambitieux. Car "le Fils de Dieu" voit grand et ne souhaite pas s'arrêter à quelques milliers de disques vendus. Il ambitionne de conquérir l'Afrique, d'écrire son nom (en gros caractères) partout dans le monde et de s'installer comme l'un des plus grands artistes musiciens que le continent africain ait connu. Trois ans après la sortie de son album On a spaceship en 2015, Burna Boy arrive enfin à maturité. Les albums Outside (2018) et African Giant sorti le 26 juillet dernier, marquent l'ascension d'un artiste confirmé qui a su canaliser ses influences et ses inspirations musicales pour se créer une identité et un style dont il est aujourd'hui le maître : l'afrofusion qui est un mélange de dance hall, reggae, de jazz et surtout d'afrobeat.

Un mélange de styles mais aussi une capacité à créer des sonorités incroyables en alliant des instruments de musique modernes à des instruments plus classiques tels que le saxophone ou encore des instruments traditionnels à l'image du Gbedu, instrument traditionnel de percussion. Les albums Outside et African Giant regroupent certainement les plus belles chansons de Burna, de « Dangoté » à « Yé » en passant par "On The Low", « Anybody » ou encore « Another Story » Des titres qui depuis bientôt deux ans font danser l'Afrique et le monde et dans lesquels il s'inscrit plus que jamais comme l'héritier du grand Féla et dans lesquels il s'affirme également comme un artiste engagé qui n'hésite pas à aborder dans ses chansons les questions qui préoccupent la société nigériane. C'est le cas du titre "Dangoté" qui aborde la question du chômage et dont le clip met en évidence cette partie de la population nigériane qui peine à joindre les deux bouts et à trouver du travail. La chanson « Another Party » elle met en lumière les conséquences de la colonisation britannique au Nigeria. Artiste engagé, talent exceptionnel et « Géant » assumé, Burna Boy séduit et attire les plus grands à l'image de Jorja Smith, Angélique Kidjo et autres Damian Marley qui ont accepté de collaborer avec lui sur ses derniers albums, sans oublier la superstar américaine qui l'a invité pour un featuring dans son album The Lion King : The Gift. Les plus grands festivals tels Coachela se l'arrachent, chacun de ses concerts affiche Sold Out en quelques heures à l'image de ses deux prestations à l'Olympia en France.

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant

Récompensé par YouTube ou encore BET, salué par Apple Music, tout porte à croire que Burna Boy entame à peine son ascension. Plus qu'un héritier du "Black Président", il est destiné à inscrire son nom à lui en lettre d'or dans l'histoire de musique africaine.

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Quatre concepts stores africains

Quatre concepts stores africains


Le « Made In Africa » est plus que jamais d’actualité depuis quelques années. Qu’il s’agisse des secteurs de la mode, du mobilier ou encore du design et du lifestyle,le talent et le savoir-faire des créateurs africains est de plus en plus recherché, la qualité de leurs produits est de plus en plus mis en avant par des professionnels ou des amoureux de …


Lire la suite
Orange Cameroun contribue à la lutte contre le Covid-19

Orange Cameroun contribue à la lutte contre le Covid-19


Le monde fait face à la pandémie de Coronavirus et traverse l’une des plus grandes crises sanitaires de son histoire et le Cameroun n’y échappe malheureusement pas. Le pays est aujourd’hui un des pays africains les plus touchés et l’heure est à la mobilisation de tous pour y faire face. C’est dans cette optique et dans sa vol…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • [ Nouveauté ] Le tout nouveau vidéogramme de @Oken « Baby Why » , extrait de la compil #EmpireRadio est Mainten… t.co/N10bfd37vB
  • RT @Douala_CKoment: [ Téléphone ] - @DjZoumanto . Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x @Magascobboy…
  • En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs m… t.co/d5uKsPCQ0U
  • RT @Douala_CKoment: En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs momen…
  • RT @ckomentmagazine: En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs mome…
  • RT @OkenOfficial: Tomorrow will be hot, very hot 🥵 !! I hope you’re Ready ⏳... « BABY WHY » 🔥🔥 Filmed by @NkengStephens 🎥 - t.c…
  • [ Téléphone ] - @DjZoumanto Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x… t.co/5kRqxbWAtN
  • RT @U_M_Africa: 🎥 Rendez-vous demain à 18h sur la chaîne YouTube de @Empire_Company pour découvrir le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenO…
  • RT @CedricJason_K: Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est avant tout un…
  • RT @ckomentmagazine: [ Téléphone ] - @DjZoumanto Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x @Magascobboy &…
  • RT @PitBaccardi: 🎥 Rendez-vous demain à 18h sur la chaîne YouTube de @Empire_Company pour découvrir le vidéogramme de « Baby Why » de @Oke…
  • Retrouvez ce Vendredi 03 Juillet , le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenOfficial . 🔥🚀 L’audio disponible dans l… t.co/FS348hGwkh
  • RT @gampsonfranck: Tourisme architectural colonial Immeuble PMUC Yaoundé par l'Architecte Danièle Diwouta-Kotto Welcome to #Cameroon #Camer…
  • RT @YvesFokam17: L’interview de @esta__ pour @ckomentmagazine. Impeccable😍🔥 t.co/bHpWqmGu8q t.co/2ECQefhHaO
  • RT @Daniel_Eyaa: Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est avant tout un mo…
  • RT @ckomentmagazine: [ Culture ] Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il es…
  • RT @steftango: [ SPOT ] Du #Nigeria au #Sénégal en passant par la Côte D’Ivoire, @ckomentmagazine vous présente quatre concept stores qui…
  • RT @ckomentmagazine: De nature réservée et discrète, @esta__ nous explique les contraintes de ses nouvelles fonctions au sein du label @Emp…
  • RT @Douala_CKoment: [ Culture ] Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est…
  • RT @ckomentmagazine: Retrouvez ce Vendredi 03 Juillet , le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenOfficial . 🔥🚀 L’audio disponible dans la c…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.