Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …


Christian Sabba Wilson est une très belle plume ; cela a été dit et redit. Cependant, il est d’abord un homme engagé, à la vie comme dans son œuvre : « Les Années Virginales » ou « Une belle saison de fleurs » chez le même éditeur (Erato Editions 2015 et 2019). On le dit sans équivalent dans notre paysage littéraire et artistique, nous lui avions trouvé des traits d’une étrange parenté intellectuelle avec Victor Hugo. Pour certains, c’est sans aucun doute l’écrivain qui vous laisse une trace indélébile. On dit de ce fils de bonne famille, que c’est le Victor Hugo de notre siècle. Pourtant, on ne lui connait que deux romans publiés à ce jour. Pourtant, quelle forte résonnance dans la sphère intellectuelle et militante !

  • Un écrivain un peu visionnaire et engagé

Victor Hugo était inclassable, à la fois romancier, poète, dramaturge, homme politique engagé à droite, prosateur, il était aussi, un esthète, un dessinateur romantique. Cependant si Hugo était un homme de droite, Christian Sabba Wilson ne veut pas porter le poids des étiquettes qui pour lui relève de la fanfaronnade. Ce qui compte c’est le bonheur des gens, la liberté de vivre sa vie et de réaliser ses rêves. Cette attitude le rend très proche des blessés de la vie, des sans grades, ceux qui n’ont pas eu la chance de naître du bon côté.  Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet écrivain, non conformiste, que l’on croise dans les beaux quartiers de Paris.


  • Engagé, inclassable et tolérant

On a dit de lui qu’il était le professeur des beaux quartiers de Paris, où il entraine grâce à des méthodes classiques des enfants de la bonne société et des riches hommes d’affaires, à passer des concours d’excellence…Et des classes préparatoires au concours des grandes écoles de la république. C’est peut-être aussi le plus grand pourfendeur des mœurs et des excès du capitalisme. « L’économie doit être libre de réinventer le monde et de se déployer ; il faut lui donner des ailes…Mais elle ne peut s’exonérer de ses obligations sociétales, sinon, à termes, on va vers le chaos et la guerre. L’extrême financiarisation d’une économie sans autre vision que de produire de la plus-value, voilà le risque à long terme. » Affirme-t-il souvent. C’est ce qui explique qu’il ait crée avec quelques amis, la Société des entrepreneurs humanistes, pour dire son engagement pour l’entreprise, comme créatrice de richesse, mais aussi et en même temps, pour réaffirmer le rôle historique que les conglomérats industriels ont toujours eu et doivent avoir pour créer et préserver les grands équilibres de la société : la justice sociale, l’engagement pour un impôt juste, la liberté d’entreprendre. C’est qui l’emmènera à soutenir le patron de Renault Nissan, Carlos Ghosn, en prise avec les difficiles autorités judicaires japonaises.

  • Un écrivain, mais aussi un homme de l’Art, inclassable aux talents multiples

Qu’il soit de passage au Festival de Cannes ou en promotion avec des artistes, aux côtes d’Elton John ou en dédicaces chez Madame Tussauds à Londres en compagnie d’une Top Model, Christian Sabba Wilson est toujours en quête de la sublimation de l’art. Il connait le sulfure, l’efficacité, le sublime potentiel d’indignation que les artistes peuvent colporter. Pour lui des Andy Warhol, Picasso, les Yves St Laurent, Les Elton John, les Rihanna, les Madonna, les Beyonce et les Michael Jackson sont aussi grands que tous les grands leaders politiques du monde ; avec cette autre qualité qu’ils ne font et ne défont pas le monde à coups de canons et de lance-flammes ; qu’ils essaient plutôt de réparer ce monde blessé par la violence, l’irresponsabilité et la cupidité de certains hommes politiques.

Christian Sabba Wilson est actuellement en tournée promotionnelle pour son livre « Une belle saison de fleurs » aux Antilles, en Belgique, en Suisse, au Canada et bientôt en Afrique Francophone.

Natalia Morel.  Hôtel Costes, Paris.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Découvrez EmChic la marque de chaussures Made In Cameroon

Découvrez EmChic la marque de chaussures Made In Cameroon


La mode camerounaise et le made in Cameroon connaissent au fil des ans et ce malgré les difficultés une évolution non négligeable. Chaque jour dans le milieu de la mode, ils sont nombreux ces jeunes créateurs camerounais qui décident de se lancer, chaque jour elles sont de plus en plus nombreuses ces jeunes marques qui voient le jour…


Lire la suite
Me Charles EPEE : « Notre crédo :  expertise, spécialisation,  créativité, rigueur et transparence »

Me Charles EPEE : « Notre crédo : expertise, spécialisation, créativité, rigueur et transparence »


Devenu un cabinet référence dans le segment de la migration, du conseil et de l’assistance dans les procédures d’obtention de visa pour la Belgique des étudiants camerounais, le cabinet d’Avocats Lexlau s’installe peu à peu dans l’environnement juridique camerounais et africain…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @Yaounde_CKoment: Ils sont nombreux ces jeunes camerounais qui qui font vivre notre secteur de la mode. Découvrez aujourd’hui EmChic, l…
  • Ils sont nombreux ces jeunes camerounais qui qui font vivre notre secteur de la mode. Découvrez aujourd’hui EmChic… t.co/0jCGEKIwLQ
  • Un an après sa disparition, le vide laissé par Dj Arafat est toujours aussi immense. Parce qu’un artiste ne meurt… t.co/yvViE9VwWf
  • Daïshi, un an déjà l’Afrique pleure l’un de ses plus grands talents . RIP Dj Arafat 🙏❤️ . . #CKOMEN #civ225… t.co/dyXbk6DCih
  • RT @Douala_CKoment: [ #FASHION ] Baggy trousers, Oversized dresses and more have been topping the trends in the fashion industry. But did…
  • [ Société ] Entretien avec Me Charles Épée Fondateur et Managing Partner du cabinet d'avocats LexLau, cabinet réfé… t.co/Pxnj4VmxWZ
  • [ #FASHION ] Baggy trousers, Oversized dresses and more have been topping the trends in the fashion industry. But… t.co/NbAHIAv2RW
  • Throw back ! le 1er août 2014 nous annoncions la sortie du Tout premier numéro de #CKOMENT pour le 1er Septembre !… t.co/amKVwgrORC
  • Vous l'avez attendu, vous avez spéculé, il est enfin là le clip @lockofficial. #AuMariageDeMaGo c'est son nouveau s… t.co/NXuoTnTvpo
  • Déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales, le vidéogramme officiel du nouveau clip de… t.co/FC7OApAGMW
  • L'artiste Locko nous offre un voyage inédit dans un magnifique court métrage fait d'amour et d'actions. Découvrez… t.co/Oj4C7XavDC
  • Hello CK'Peeps!! Cette semaine tour d'horizon des influenceurs et créateurs de contenus camerounais de l'heure. Des… t.co/Z0EOtsLakC
  • NEW 🔥🔥 Première livraison de @TENOR_officiel chez @Defjamafricafr. Son titre « Ce Que Je Veux » est disponible su… t.co/DwWRTs2lE1
  • Première interview de @TENOR_officiel sous le label @Defjamafricafr. Cc @U_M_Africa @umacameroun… t.co/JuiXaI4tdx
  • New 🔥 le rappeur @TENOR_officiel rejoint le label Def Jam recordings ! Pour célébrer en grande pompe cette nouvelle… t.co/OZSTM2gHeK
  • Moi je fais ce que je veux 😊 Cc @TENOR_officiel @Defjamafricafr @U_M_Africa @umacameroun #NSC #UMA #CKOMENT t.co/Fn3o62lHPo
  • Le label historique du Hip Hop #DefJam arrive en Afrique francophone par le biais de @U_M_Africa #NSC… t.co/SRc4dWyTds
  • NOUS SOMMES LA CULTURE... #NSC t.co/5ySoB5fdHL
  • Hello Peep's. Are you ready ?😊😊😊 #CKOMENT t.co/X3rTUG6MLc
  • Delphine Tsanga, la première femme Ministre au #Cameroun s’en est allée le 16 juillet dernier. Retour sur le parc… t.co/MzLwkcMuRG

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.