Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi


Ça y est !!!! Il est là. L'attente a été longue mais nous y sommes. Un an après l'album 16 Wives, Jovi signe son " grand retour " dans les bacs avec son 4ème opus God Don Kam.

C'est depuis le 16 Février dernier que Jovi nous a dévoilé comme prévu ce nouvel opus après l'Ep annonciateur God Di Kam qui aujourd'hui prend tout son sens comme une véritable prémonition.


Commençons tout d'abord par le titre.  God Don Kam est une phrase en Pidgin qui veut dire en français simple Dieu est Venu. Sur la signification exacte nous n'osons pas nous prononcer mais nous imaginons bien que le "Dieu" en question est l'album.

La pochette de l'album s'illustre également comme un portrait ayant trait au spirituel. Nous pouvons observer le rappeur se faire poser des mains sur la tête. A partir de cette image, deux scénarios font alors surface serait-ce une délivrance ? Ou plutôt une bénédiction?  Mais alors de qui ? Dieu ? Est-ce donc lui qui est finalement arrivé? Les interrogations fusent de partout et rend le tout plus intrigant et nous donne envie de découvrir plus.

Un album qui contient d'ailleurs 14 titres dont 4 qui avait déjà été dévoilés notamment ; 20 Ba, Ndolé, Devil No di Sleep et God Di Kam. C'est donc à travers ces 14 fusées que Jovi nous fait voyager dans son univers qui est nul autre que celui du Mboko.

Entre Makossa, Bikutsi et "Bottle-dance" Jovi nous offre un véritable melting-pot de sonorités à la fois contemporaine et traditionnelle un mélange dont lui seul a le secret pour le rendre homogène.

Les thèmes abordés dans cet opus ne dérogent pas à la règle de la pluralité c'est ainsi que nous pouvons trouver des sujets tels que le patriotisme, la diversité culturelle, le vivre ensemble, la confiance en soi et plusieurs autres sujets qui touche à suffisance les débats courant dans la société Camerounaise.

"Tu es francophone or you be anglophone ? Tara me abi na Cameroon. Mainant on me ask de choisir comme ci j'avais choisi qu'on m'accuoche ici" extrait de Man Pass Man Pt. 4

Dans cette chanson s'illustre comme un véritable ambassadeur de la diversité culturelle du Cameroun de pars son propre parcours et prône l'unité dans des mots clairs et limpides. Le patriotisme est de mise dans cette chanson. La rythmique traditionnelle qui puise ses origines des grassfields se mélange avec aisance à la modernité.

Autre chanson qui touche à une situation courante que nous vivons actuellement dans notre pays c'est le titre No Peace. Elle nous transporte dans les difficultés et les troubles actuellement vécu dans les régions du Nord-ouest, du sud-ouest et du Nord du pays. Un brin de tristesse et de mélancolie dans un flow acerbe.

D'un flow acerbe à un autre voici Pissam. Avec un rythme un peu plus rapide, Jovi se montre un peu plus agressif et surtout très confiant de lui et de son talent comme dans le son Ouleu où il démontre sans aucun doute sa forte personnalité et son esprit de vainqueur et conquérant.

Plus joyeux et dansant le titre Sok Sok (abondance) vient pour nous enjailller avec les sonorités de chez nous sans oublier les méandres de notre belle société (les Telenovelas, l'alcool, la nourriture, le sexe) "Tu veux Yamo,Yamo Sok Sok" et nous invite d'ailleurs à en profiter en abondance.

Dans Jengu, Jovi se montre fatale envers les tricheurs, les paresseux et les haters. "Si tu galère c'est la vie que tu as choisi" car pour le rappeur chaque individu à me choix de faire de sa vie ce qu'il veut et par ricochet ne doit en vouloir à personne pour ses échecs.

Le titre éponyme de l'album nous balade dans les réalités de la société Camerounaise et surtout dans l'univers de la musique Camerounaise avec pour thèmes la réussite et l'argent.

En véritable Camerounais Jovi n'hésite pas à utiliser plusieurs langues dans God Don Kam. Du français à l'anglais en passant par le Pidgin, le Limbum et le Bassa le panier est bien chargé pour créer une explosion de sensations et surtout une plus grande couverture.

Produit dans les murs du label New Bell Music par Le Monstre alias Jovi lui-même, cet album se veut différent de tous les autres précédents que ce soit en terme de distribution où en terme d'accessibilité. Il ne reste qu'à vous souhaiter une bonne écoute et surtout n'oubliez pas il coûte juste 1,000 FCFA et un album acheter égale un stop de plus à la piraterie qui mettent en danger la survie des artistes.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Magasco se lance dans le Bikutsi au côté de Lady Ponce sur le tube “Nyang Nyang”

Magasco se lance dans le Bikutsi au côté de Lady Ponce sur le tube “Nyang Nyang”


La nouveauté s’impose à chaque fois que le besoin se fait ressentir, mais n’est-ce pas contradictoire lorsqu’on sait également que ce sont les vieilles marmites qui font les bonnes sauces ? Aucunement ! Si l’on a besoin d’innover de temps à autre, il est important de savoir que parfois l’expér…


Lire la suite
Maahlox invite Black M sur le titre “Merci”

Maahlox invite Black M sur le titre “Merci”


Inattendu ? Certainement ! Bien qu’annoncé il y’a de cela quelques semaines, le mystère planait encore sur le contenu de cette collaboration musicale plutôt ahurissante je dirais. S’il est vrai que nous avons beaucoup entendu parler de Maahlox ces derniers temps à travers ses prises de paroles sur les réseaux sociaux, musicalement parlant,…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @Douala_CKoment: [ #FASHION ] Baggy trousers, Oversized dresses and more have been topping the trends in the fashion industry. But did…
  • [ Société ] Entretien avec Me Charles Épée Fondateur et Managing Partner du cabinet d'avocats LexLau, cabinet réfé… t.co/Pxnj4VmxWZ
  • [ #FASHION ] Baggy trousers, Oversized dresses and more have been topping the trends in the fashion industry. But… t.co/NbAHIAv2RW
  • Throw back ! le 1er août 2014 nous annoncions la sortie du Tout premier numéro de #CKOMENT pour le 1er Septembre !… t.co/amKVwgrORC
  • Vous l'avez attendu, vous avez spéculé, il est enfin là le clip @lockofficial. #AuMariageDeMaGo c'est son nouveau s… t.co/NXuoTnTvpo
  • Déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales, le vidéogramme officiel du nouveau clip de… t.co/FC7OApAGMW
  • L'artiste Locko nous offre un voyage inédit dans un magnifique court métrage fait d'amour et d'actions. Découvrez… t.co/Oj4C7XavDC
  • Hello CK'Peeps!! Cette semaine tour d'horizon des influenceurs et créateurs de contenus camerounais de l'heure. Des… t.co/Z0EOtsLakC
  • NEW 🔥🔥 Première livraison de @TENOR_officiel chez @Defjamafricafr. Son titre « Ce Que Je Veux » est disponible su… t.co/DwWRTs2lE1
  • Première interview de @TENOR_officiel sous le label @Defjamafricafr. Cc @U_M_Africa @umacameroun… t.co/JuiXaI4tdx
  • New 🔥 le rappeur @TENOR_officiel rejoint le label Def Jam recordings ! Pour célébrer en grande pompe cette nouvelle… t.co/OZSTM2gHeK
  • Moi je fais ce que je veux 😊 Cc @TENOR_officiel @Defjamafricafr @U_M_Africa @umacameroun #NSC #UMA #CKOMENT t.co/Fn3o62lHPo
  • Le label historique du Hip Hop #DefJam arrive en Afrique francophone par le biais de @U_M_Africa #NSC… t.co/SRc4dWyTds
  • NOUS SOMMES LA CULTURE... #NSC t.co/5ySoB5fdHL
  • Hello Peep's. Are you ready ?😊😊😊 #CKOMENT t.co/X3rTUG6MLc
  • Delphine Tsanga, la première femme Ministre au #Cameroun s’en est allée le 16 juillet dernier. Retour sur le parc… t.co/MzLwkcMuRG
  • RT @ckomentmagazine: Bon début de semaine CK Peeps ! Gardez le cap, croyez en vous et que le succès soit dans votre camp ! #CKOMENT #Ha…
  • RT @Douala_CKoment: Delphine Tsanga, la première femme Ministre au #Cameroun s’en est allée le 16 juillet dernier. Retour sur le parcours…
  • RT @ckomentmagazine: Delphine Tsanga, la première femme Ministre au #Cameroun s’en est allée le 16 juillet dernier. Retour sur le parcour…
  • Joyeux anniversaire @Charlotte_DPA ! Pour célébrez avec nous ce jour, la Diva nous offre Douceur et élégance avec… t.co/5IYUsmLYTW

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.