Football/Coupe du monde 2019 : une élimination sous fond de polémiques :

Football/Coupe du monde 2019 : une élimination sous fond de polémiques :

Football/Coupe du monde 2019 : une élimination sous fond de polémiques :

Football/Coupe du monde 2019 : une élimination sous fond de polémiques :


Le rendez-vous était attendu et il a tenu toutes ses promesses. Fait de rebondissements, de faits de jeu et de décisions arbitrales contestées et contestables, le 8e de finale qui mettait aux prises les lionnes indomptables du Cameroun aux Three lionesses d'Angleterre qui s'est soldé par une victoire 3-0 des anglaises fera parler couler beaucoup d'encre et de salive très longtemps encore.

14e min : Les dix premières sont clairement à l'avantage des anglaises. Les filles de Phil Neville dominent les débats et mettent en difficulté la latérale gauche des lionnes Leuko qui subit les accélérations et les débordements de Parris et Lucy Bronze. La domination anglaise va se traduire à la 14e minute sur un coup franc de la capitaine Houghton dans la surface de réparation malgré la quasi-totalité des joueuses camerounaises présent dans les buts. La décision de l'arbitre chinoise sera le premier fait de jeu de ce match qui avait pourtant bien démarré Sur un centre de Lucy Bronze, Raïssa Feudjio pressée par Toni Duggan intercepte la balle que s'empressera de capter la gardienne Ngo Ndom, l'arbitre jugeant que la défenseure avait fait une passe à sa gardienne. Une décision controversée qui aura un impact sur la suite de la rencontre.

45min +4 : les 45 premières minutes seront largement dominées par les anglaises qui malgré quelques rares assauts camerounais. Sur un mauvais dégagement de la défense des lionnes, Ellen White seule à la limite du hors-jeu ajuste parfaitement Ngo Ndom. But qui sera refusé par l'arbitre puis accordé après intervention de la VAR (2-0). Une décision contestée par les joueuses camerounaises qui menacent alors de quitter la pelouse. Elles seront rappelées à l'ordre par la capitaine Aboudi Onguéné et le sélectionneur Alain Djeumfa.


49e min : de retour des vestiaires, les lionnes affichent un visage plus conquérant malgré le coup de massue reçu en fin de première période. Bien servie par Leuko, la capitaine Onguéné sert parfaitement sur un centre en retrait Nchout Ajara qui sur un magnifique intérieur du pied réduit la marque. On se dit alors que le match est relancé, très vite on voit sur le visage des joueuses que l'espoir renaît mais c'était une nouvelle fois sans compter sur l'intervention de la VAR. Après de longues minutes d'attente l'arbitre chinoise va annuler le but et signaler une position de hors-jeu d'Aboudi Onguéné. Un hors-jeu malgré les nombreux ralentis reste difficile à juger et laisse penser qu'accorder le but n'aurait pas été une mauvaise décision. La décision de l'arbitre va plonger les camerounaises dans une violente colère et une déception profonde. Le moral n'y est plus, les yeux larmoyants, elles n'avaient qu'une envie c'est de quitter la pelouse.

58e min : le Cameroun n'y est plus, les espaces dans la défense se créent et laissent un boulevard aux attaquantes anglaises. Sur un corner bien exécuté Greenwood seule au point de penalty aggrave le score sur une frappe pied gauche (3-0). Le match est plié, s'en suivront deux autres interventions de la VAR sur une faute camerounaise dans la surface de réparation et une faute de Takounda à la 90e min + 8 qui lui vaudra un carton jaune. Force est de constater que sur les principales décisions contestées par les camerounaises, en aucun moment la chinoise n'est allée elle-même regarder la vidéo pour se faire une idée. Comme en 2015 les lionnes quittent la compétition en 8e de finale. Objectif atteint a-t-on envie de dire, mais on a comme un goût d'insatisfaction malgré tout.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Buzz Internet : Quand une internaute fait craquer Mink's

Buzz Internet : Quand une internaute fait craquer Mink's


C'est devenu presqu'une habitude, une tradition même. Plus une semaine ne passe sans que Twitter 237 en particulier ou la toile camerounaise en générale nous offrent de quoi nous mettre sous la dent. Un buzz qui l'espace de quelques jours animera « les internets ». Cette semaine, au lendemain du concert de Burna Boy à…


Lire la suite
Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant

Burna Boy : de L.I.F.E à African Giant


La seule évocation de son nom crée une excitation chez ses fans et les amoureux de la bonne musique. Burna Boy ne laisse personne indifférent. Si sa personnalité et son talent séduisent et font plus que jamais de lui un "Géant" de la musique nigériane et africaine, son parcours pour beaucoup reste encore peu connu. A un peu plus d'un mois de son a…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend… t.co/vM0hbtgedu
  • RT @Loic_Abondo: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueillera…
  • RT @Daniel_Eyaa: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueillera…
  • RT @Douala_CKoment: Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend tou…
  • RT @Douala_CKoment: Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à accue…
  • RT @ckomentmagazine: Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend to…
  • Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à a… t.co/0D9kOgvQi7
  • RT @ckomentmagazine: Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à accu…
  • RT @ckomentmagazine: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueil…
  • RT @Douala_CKoment: Ce lundi , la mama du Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est aujourd’…
  • RT @ckomentmagazine: Ce lundi , la mama du #Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est aujour…
  • Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accu… t.co/zo4XVES0A8
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • Ce lundi , la mama du #Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est auj… t.co/68C6IPcYZw
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.