Le « Lou » dévore les Warriors, Ben Simmons en mode triple-double lors de la victoire des 76ers face aux Nets

Le « Lou » dévore les Warriors, Ben Simmons en mode triple-double lors de la victoire des 76ers face aux Nets

Le « Lou » dévore les Warriors, Ben Simmons en mode triple-double lors de la victoire des 76ers face aux Nets

Le « Lou » dévore les Warriors, Ben Simmons en mode triple-double lors de la victoire des 76ers face aux Nets


Oui monsieur, nous sommes bien en playoffs et il y’a pas de petite équipe en playoffs, les Warriors en ont fait les frais cette nuit face aux Clippers de Los Angeles. Mener de 23 points à l’entame du troisième quart temps, les Clippers finissent par l’emporter. Dans l’autre rencontre, malgré un Joël Embiid toujours diminuer mais avec un Ben Simmons retrouvé, les 76ers ne font qu’une bouché des Nets de Brooklyn et égalisent dans la série à un partout.

Les 76ers se reprennent et égalisent dans la série face aux Nets de Brooklyn

Enfin la réaction qu’on attendait venant des 76ers qui viennent à bout des Nets de Brooklyn sur le score de 145 à 123. Après avoir remporté le premier quart temps 34 à 28, les Nets reviennent à la charge et remporte le second quart 36 à 31 mais à la pause se sont les 76ers qui virent en tête avec un point d’écart. Sous l’impulsion de Ben Simmons en triple double cette nuit (18 points, 10 rebonds et 12 passes), les 76ers marchent sur les Nets en remportant le troisième quart temps 51 à 23 pour mener de 29 points à l’entame du dernier quart. Ecart trop grand pour les Nets qui remporteront tout de même le dernier acte 36 à 29 mais le gap était trop important pour que les Nets espère une deuxième victoire de suite. Toujours diminué par une blessure à la cheville, Joël Embiid rend une feuille de stat plutôt honorable avec 23 points et 10 rebonds en 20 minutes de jeu. Jimmy Butler quant à lui a été très discret cette nuit. Seulement 7 points pour lui et surtout un piètre 3 sur 10 aux tirs. Tobias Harris (19 points à 5 sur 12 aux tirs) et JJ Redick (17 points à 7 sur 12 aux tirs) ont retrouvés un peu d’adresse et espérons qu’ils se sont enfin retrouvé car les 76ers en auront bien besoin sur remporter cette série, surtout si Embiid est diminué. Les Nets sont quant à eux passer au travers du troisième quant temps et surtout les titulaires n’ont pas su donner la réplique qu’il fallait pour continuer à regarder les 76ers dans les yeux, peut-être aussi à cause de la fatigue dû à l’énergie dépenser lors du premier match. Quoi qu’il en soit, ils auront deux jour pour rectifier le tir avant d’accueillir les 76ers dans leur salle dans la nuit de jeudi à vendredi. Seul D’Angelo Russell parmi les starters a pu dépasser la barre des 10 points (16 points au total), le banc a été d’un apport considérant mais pas suffisant pour inquiéter les 76ers. Spencer Dinwiddie (19 points), Rondae Hollis-Jefferson (15 points), Shabazz Napier (13 points) et Caris LeVert (13 points) sont les autres joueurs à avoir dépasser la barre des 10 points.

Revivez les temps forts de la rencontre


Lou Williams a terrorisé des Warriors peut-être un peu trop sûr d’eux

L’homme de la nuit c’est bel et bien lui, Lou Williams en sortie de bancs a planté 33 points et 11 passes primées pour permettre aux Clippers de l’emporter à l’Oracle Arena 135 à 131 face à une équipe des Warriors en perte de vitesse. Sortie sur blessure après 3 minutes de jeu et seulement 2 points inscrits, DeMarcus Cousins aura peut-être manqué à ses coéquipiers, cela n’enlève rien à la belle victoire des Clippers qui ont su saisir leur chance quand l’occasion s’est présentée. Après avoir perdu les deux premiers quarts temps (33 à 25 pour le premier et 40 à 25 pour le deuxième) le Clippers reviennent des vestiaires avec 23 points de retard sur les Warriors. Le scénario était tout tracé et on voyait se dessiner une large victoire des Warriors. Mais les Clippers s’accroche et remporte le troisième quart 44 à 35 pour ramener l’écart en dessous des 20 points (14 points pour être exact). Le dernier acte c’est le show Lou Williams et Montrezl Harrell tous deux sortie du banc. Ils ramènent l’écart à 4 points à 5 minutes de la fin du match, puis à 2 points (123 à 125) à 2 minutes 17 de la fin du match. Lou Williams sur un tir en déséquilibre à mi-distance ramène les siens à égalité (128 partout), il reste 1’’10 à jouer. Dans la foulée, Curry redonne trois points d’avance aux Warriors (131 à 128) sur un tir longue distance, il reste 49 secondes à jouer. Les Clippers virent en tête pour la première fois depuis le début du match 133 à 131 à 13 secondes de la fin du match. Stephen Curry prend un tir compliqué longue distance pour essayer de donner l’avantage aux siens et il ne parvient pas. Harrell récupère le rebond et les Warriors font faute pour stopper le chrono. Il rentre ses deux lancers francs pour donner 4 points d’avance à son équipe (134 à 131) à 5 secondes de la fin du match. Klay Thompson essaiera de mettre un panier longue distance sans y parvenir et le match s’achève ainsi. Victoire au courage des Clippers qui ont cru jusqu’au bout. Montrezl Harrell (25 points et 11 rebonds), Danilo Gallinari (24 points), JaMychal Green (13 points), Landry Shamet (12 points) et Patrick Beverley (10 points) sont les principaux scoreur des Clippers dans cette rencontre. Le banc des Clippers a inscrit autant de points que les starters de Warriors (83 points au total). Stephen Curry (29 points), Kevin Durant (21 points), Kevon Looney (19 points), Klay Thompson (17 points) et Quinn Cook (11 points) ont été les principaux artificiers des Warriors cette nuit. Nul doute que les Warriors devraient adopter une autre attitude s’ils ne souhaitent pas revivre ce genre de rencontre à l’avenir à commencer par le déplacement dans 3 jours au Staples Center de Los Angeles pour le match 3 de la série.

Revivez les temps forts de la rencontre


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

A la découverte de Didier LEFA

A la découverte de Didier LEFA


Ma passion pour la photographie date de 2010. Je commence à prendre mes premiers clichés en amateur à l’aide d’un petit appareil photo compact. Je photographiais des amis, des paysages, etc. Une passion que j’hérite de ma tante qui elle aussi est photographe professionnelle dans le domaine du sport. Et comme je l’indiquais plus haut, ça va aujourd’hui…


Lire la suite
Pascal SIAKAM : De Douala au sommet de la NBA

Pascal SIAKAM : De Douala au sommet de la NBA


Vendredi 16 juin, il est environ 5 heures du matin à Douala, Pascal SIAKAM est sacré champion NBA avec son équipe, les Raptors de Toronto. Il devient dans la foulée le premier camerounais à remporter le championnat de basket-ball nord-américain à tout juste 25 ans. Chose à peine croyable pour le natif de Douala qui, il y’a six ans à peine qu…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend… t.co/vM0hbtgedu
  • RT @Loic_Abondo: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueillera…
  • RT @Daniel_Eyaa: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueillera…
  • RT @Douala_CKoment: Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend tou…
  • RT @Douala_CKoment: Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à accue…
  • RT @ckomentmagazine: Il est beau le stade omnisports Ahmadou Ahidjo ! Aussi impressionnant que le pays des Lions Indomptables qui attend to…
  • Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à a… t.co/0D9kOgvQi7
  • RT @ckomentmagazine: Arrêt ce jour à la mythique cuvette de Mfandena à Yaoundé, rénovée. Le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo est prêt à accu…
  • RT @ckomentmagazine: Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accueil…
  • RT @Douala_CKoment: Ce lundi , la mama du Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est aujourd’…
  • RT @ckomentmagazine: Ce lundi , la mama du #Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est aujour…
  • Nous continuons aujourd'hui notre balade, avec une escale au stade JAPOMA. Cette belle infrastructure sportive accu… t.co/zo4XVES0A8
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • Ce lundi , la mama du #Bikutsi @Ktinofficiel s’ouvre à nous. Découvrez celle qu’elle était et celle qu’elle est auj… t.co/68C6IPcYZw
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…
  • RT @gampsonfranck: A la découverte du #Cameroun Welcome to #Cameroon Complexe Sportif de JAPOMA Douala #TotalCHAN2020 #237DaysTrip https…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.